Du fairplay et de la courtoisie sur EOL

IMAGE(http://docs.echecs-online.fr/games/Picto%20contenu/fairplay%20350px.png)

Afin de protéger et d’améliorer la bonne ambiance qui règne sur le site, il a été décidé d’adopter une charte du fairplay et de la courtoisie destinée à servir de guide aux utilisateurs du site.

Les principes ci-après exposés n’ont pas vocation à être sanctionnés comme peuvent l’être la tricherie ou la grossièreté avérée. Il s’agit seulement de conseils, auxquels chacun est invité à se conformer dans la mesure du possible.

I – LA COURTOISIE

Il est recommandé de saluer son adversaire au début d'une partie et de le remercier une fois la partie terminée.
Des entorses à ce principe sont compréhensibles dans les parties à cadence très brève, notamment lorsqu'elles se succèdent. Il est tout de même conseillé, dans ce cas, de saluer même très brièvement son adversaire à la fin de la première partie.

II – L’ABANDON

II-1. L’abandon dans une position perdante est parfois présenté comme une marque de respect vis-à-vis de l’adversaire.
Cependant, il est également légitime d'estimer que le respect de l'adversaire implique de mener la bataille jusqu'à son terme.
Chacun est donc toujours libre d’abandonner ou non et le fairplay implique de respecter le choix de l'adversaire à cet égard.

II-2. Rien n’interdit d’abandonner à quelques coups voire à un seul coup du mat.
Cependant, il faut savoir que de nombreux joueurs apprécient de pouvoir mener une belle combinaison à son terme ; chacun reste toutefois libre de laisser ou non ce plaisir à l’adversaire.

II-3. Il est contraire au fairplay de laisser courir le temps plutôt que d’abandonner.
Bien que non contraire à la règle du jeu, ce comportement s’il se généralise est incompatible avec le bon fonctionnement d’un site de jeu en direct. Par exception aux principes exposés dans le préambule il pourra donc être sanctionné, notamment s’il est répété et commis dans des parties avec cadence longue — a fortiori s'il s'accompagne du déclenchement d'une nouvelle partie avec un autre adversaire.
De même, il est fortement recommandé d’abandonner lorsque pour une raison quelconque on se trouve dans l’impossibilité de continuer la partie.

III – LA REVANCHE

On considère en général que le fairplay implique d’accorder une revanche au perdant.

Sans remettre en cause ce principe, chacun doit comprendre que l’adversaire a aussi le droit de ne pas souhaiter rejouer immédiatement une partie avec le même joueur. Le fairplay n’implique donc pas, dans le cadre d’un site de jeu en direct, d’accorder immédiatement une revanche.

Il est cependant recommandé d'accompagner un refus de revanche par une explication, ou au minimum par une formule de courtoisie.

IV – LE TEMPS

Le temps est un facteur du jeu et il est normal de s’en servir. Il est donc contraire au fairplay de reprocher à son adversaire de "jouer le temps".

Chacun reste libre de proposer ou non la nullité, voire d’abandonner, s’il estime être en passe de gagner d’une façon "injuste" grâce au temps.

V – L’HUMOUR

Le fairplay implique de savoir prendre avec humour sa défaite. Il n’est donc pas condamnable de faire un peu d’humour vis-à-vis de son adversaire.
La sensibilité pouvant varier d’une personne à l’autre, il est cependant conseillé de ne pas taquiner, même avec finesse, un adversaire inconnu.
Même avec un adversaire que l'on connaît bien, les plaisanteries les plus courtes sont en général les meilleures.

VI - L'OBSERVATEUR

Il vous est loisible d'observer une partie dans laquelle vous n'êtes pas engagé. Votre nom apparait alors dans la fenêtre de jeu et vous pouvez converser avec les joueurs et les autres observateurs.
Cette fenêtre n'a cependant pas pour vocation de servir de chat ; il est donc préférable de ne pas trop s'épancher dans cette aire de discussion, ce afin de ne pas perturber la concentration des joueurs. L'idéal est de limiter les interventions à des salutations et/ou encouragements concis, quitte à commenter la partie une fois celle-ci achevée.
Enfin, il est peu recommandé, sous peine de sanction, de conseiller un des joueurs actifs quant à ce qu'il devrait jouer ou ne pas jouer."


Un travail et de réflexion et de rédaction participatif, élaboré conjointement par Alcedo_Atthis, Foudebassan, Karibou, Kmakoto & Redux.