L'analyse post-mortem de vos parties avec Scid vs PC

 
Pour progresser aux échecs, une activité essentielle consiste à reprendre ses propres parties après les avoir jouées, pour les analyser à froid et comprendre ses erreurs.
 
 
De nos jours, cette analyse est facilitée par l'utilisation de logiciels, qui permettent de balayer très rapidement l'ensemble des coups joués, en signalant les endroits où il y avait la possibilité de jouer un meilleur coup.
 
Charge ensuite à chacun de reprendre le rapport d'analyse, pour essayer de bien comprendre en quoi le coup proposé par l'ordinateur est meilleur que le coup joué dans la partie.
 
En répétant ce travail, vous allez progressivement affiner votre perception de ce qui est important et de ce qui l'est moins dans une position. et donc améliorer votre niveau de jeu.
 
 
Voici un mode opératoire pour mettre en oeuvre cela très facilement.
 
Tout d'abord, il vous faut un logiciel.
Je vous propose d'utiliser SCID vs PC
C'est un logiciel gratuit, riche en fonctionnalités et d'un assez bon niveau de finition.
Il fait l'objet de mises à jour régulières.
 
Vous le trouverez à cette adresse : http://scidvspc.sourceforge.net/
Pour ceux qui sont fâchés avec la langue de Shakespeare, il suffit d'aller dans l'onglet "Downloads" et cliquer sur le lien de téléchargement.
 
L'installation est tout à fait classique et ne prend que quelques minutes.
 
Au premier lancement, allez dans les options pour passer la langue à "Français".
 
 
 
Une fois le logiciel installé, la procédure pour analyser une partie jouée sur eol est :
 
Sur le site, allez dans votre espace personnel, puis dans l'historique de vos parties
 
 
Sélectionnez celle qui vous intéresse, et cliquez sur le lien de téléchargement PGN
 
 
Un fichier .pgn est un fichier texte dont le contenu est normalisé. C'est un standard reconnu par tous les logiciels d'échecs.
 
 
Attention au seul et unique piège à éviter : pour être chargé dans SCID vs PC, le fichier PGN doit être stocké dans un répertoire dont le chemin d'accès ne contient aucun caractère spécial.
Votre navigateur va avoir tendance à créer le fichier dans un répertoire ...\téléchargements qui ne conviendra pas à cause des caractères "é"
Personnellement, je me suis créé un répertoire /eol/pgn directement à la racine de mon disque dur, dans lequel je déplace les fichiers téléchargés.
La règle est aussi valable pour le nom de fichier lui-même.
Ici, le nom du fichier créé est pereFide-ariégeois.pgn
J'ai du enlever l'accent aigu au pseudo de mon adversaire
 
Voilà, le plus dur est fait !
 
 
Maintenant, lancez le logiciel SCID vc PC et ouvrez le fichier PGN en passant par le menu prévu à cet effet.
 
 
 
Vous voyez alors votre partie, avec l'échiquier et la liste des coups dans laquelle vous pouvez vous déplacer.
 
 
 
SCID vs PC est livré avec deux moteurs d'analyse. Le premier est un des meilleurs (stockfish).
Pour l'activer, il suffit d'aller dans le menu "Outils" et de sélectionner "Démarrer le moteur 1".
 
 
 
A partir de là, vous voyez que si vous vous déplacez dans les coups de votre partie, il y a un onglet  supplémentaire qui indique les meilleurs coups possibles dans la position affichée.
 
 
 
Chaque coup est associé à une note, très simple à comprendre car l'unité de base est le pion : +1.0 signifie que les blancs ont un avantage équivalent à un pion d'avance. Une note négative signifie que ce sont les noirs qui ont l'avantage.
 
Maintenant, vous allez demander à l'ordinateur d'ajouter des commentaires automatiques à votre partie.
Rembobinez la partie jusqu'à sa position de départ, puis cliquez sur le bouton qui ressemble à un petit carnet de la fenêtre d'analyse.
 
 
 
Une nouvelle fenêtre permet alors de préciser les paramètres d'analyse.
 
 
Là, j'ai choisi d'analyser uniquement les coups de blancs, pendant 5 secondes sur chaque coup, et de signaler ceux pour lesquels il y a un écart de 1,0 point entre le coup joué et le meilleur coup possible.
 
Cliquez sur OK, patientez un peu, et c'est fini !
 
Dans la partie droite, il y a plusieurs onglets.
Vous êtes probablement encore sur celui du moteur d'analyse.
Revenez sur l'onglet PGN.
 
A présent, lorsque vous consultez la partie, vous voyez que la liste des coups a été enrichie d'informations supplémentaires.
D'abord, cela permet de voir l'évolution de la note globale tout au long de la partie.
Et sur les erreurs flagrantes, l'ordinateur a inséré la meilleure variante qu'il était possible de jouer.
 
 
 
Une dernière astuce : l'affichage des coordonnées des cases autour de l'échiquier est activable via un clic droit sur l'onglet Echiquier
 
 
 
 
C'est maintenant que le vrai travail personnel commence :
 
Vous avez sous le nez  tous les bons coups que vous avez loupés.
A vous de prendre le temps de bien regarder, analyser et comprendre chacun d'eux.