Finale R c/ R+P (karibou)

1 contribution / 0 nouveau(x)
zAlcedo_Atthis
Portrait de zAlcedo_Atthis
Finale R c/ R+P (karibou)

Sujet initialement créé par karibou

L’une des finales les plus classiques, quand des joueurs de même niveau s’affrontent il arrive souvent que l’écart de qualité entre les deux adversaires ne soit que d’un pion. Il est donc nécessaire de connaitre cette finale pour ne pas perdre après un affrontement quasi- égal.
Il est évident qu’un roi et un pion ne suffisent pas à mater ; le but de l’adversaire est donc simple, faire promotion pour obtenir une pièce lourde.

Votre attention doit donc être au maximum posé sur le pion, il ne faut surtout pas le laisser passer.

La première règle est que si l’adversaire vous offre ce
pion prenez tout de suite ce cadeau généreux, pour simplifier la leçon je supposerai à chaque fois qu’il ne commet pas ce genre d’erreur.

Je m'excuse par avance du peu de diagrammes qui accompagneront ce cours mais je ne veux pas surcharger le post (ni me surcharger de boulot)

a) Pion sur la colonne a ou h (sur le bord)

Votre unique chance de bloquer le pion et d’aller vous poster devant lui comme indiqué sur le
diagramme et de vagabonder sur les deux cases rouges.

IMAGE(http://img10.imageshack.us/img10/5549/image1nms.png)

J'utiliserai les coordonnées indiquées dans le diagramme ci-dessus, si son pion arrive en h7 et que votre roi est en h8 alors vous êtes pat, si votre roi est en g8 mettez le en h8 et le pat viendra au coup suivant.

Dans le cas où le roi adverse passerait devant son pion pour vous empécher de controler la case de promotion (la dernière case), essayer de vous installer sur les cases f7-f8, soit son roi ne pourra pas sortir bloquant lui même son propre pion, soit si il sort vous pourrez aller sur les cases h7-h8 comme indiqué precédemment.

IMAGE(http://img10.imageshack.us/img10/7201/image2ige.jpg)

b) Si le roi est dans une colonne quelconque excepté a et h

-première étape il faut réussir à se trouver devant le pion :

IMAGE(http://img10.imageshack.us/img10/5663/image3pql.jpg)

Si ce n’est pas le cas dépêchez vous avant que votre adversaire ne prenne l’opposition et ne vous empêche de passer.

-deuxième étape ne laissez surtout pas l’adversaire passer devant son pion ; ce n’est pas toujours perdant mais ça lui laisse une plus grande marge de manoeuvre qui peut être fatale. Si il y arrive votre seule chance et de prendre l’opposition pour le faire reculer.

À partir de là il y a plusieurs maniére d'obtenir le nul, je vais uniquement vous donner la maniére la plus simple.Pour vous reperer regardez le diagramme suivant.

IMAGE(http://img10.imageshack.us/img10/4774/sanstitre4jmw.jpg)

J'y ai défini 4 zones:
En rouge le pion, c'est lui le plus dangereux qu'il faut bloquer.

En vert la zone d'attente dur roi défenseur.

En jaune la zone d'attente du roi attaquant, tant qu'il reste là il n'y a aucun danger, le roi défenseur a juste à rester dans la zone verte (les deux cases devant le pion) et rien de désagréable ne se produira.

La zone bleu, attention c'est là qu'il ne faut pas faire d'erreur, le roi attaquant va dans cette zone pour aider son pion à avancer d'une case supplémentaire et il suffit d'une case de trop pour se retrouver avec une méchante dame en face.

Pour parer une seul solution pour le roi défenseur, il doit se mettre face à lui avec une seule case d'écart: voir le dessin suivant.

IMAGE(http://img13.imageshack.us/img13/9877/image5dsm.jpg)

Ensuite à votre adversaire de choisir, soit il avance son pion en vous mettant échec, soit il fait son arnaqueur en retournant dans la zone jaune. Dans l'une ou l'autre de ces situations retournez dans la zone verte.

ATTENTION, SI LE PION DÉPASSE LA 6ÈME LIGNE PLUS AUCUNE IMPRÉCISION N'EST PERMISE SOUS PEINE DE DÉFAITE.

Plutôt que de vous faire 4-5 diagrammes, regardez ce qu'il se passe en respectant les principes que je vous ai indiqué. Vous verrez que si le pion arrive sur l'avant dernière case cela force à obtenir un pat.

Cette leçon n'est qu'un extrait de la leçon que j'avais rédigée pour le DAFFE : "Parce qu'on ne peut pas toujours gagner" où je mettait en avant les différentes manières d'obtenir le match nul dans des positions difficiles.
À vous de vous en servir à bon escient.